Caractérisation et gestion des ressources génétiques animales

La gestion génétique des populations, quel que soit leur effectif, se raisonne aujourd'hui sur le long terme, c'est-à-dire en tenant compte des phénomènes susceptibles de modifier la variabilité génétique propre à ces populations (variabilité intra-population) et en intégrant dans les objectifs la nécessité de préserver cette dernière. L'exploitation rationnelle des ressources génétiques prend également en compte la diversité génétique qui existe d'une population à l'autre (variabilité entre populations).

La mise en œuvre de mesures adéquates de gestion (cf. partie 3) suppose que l'on puisse établir au préalable un bilan de la variabilité génétique à l'aide d'indicateurs appropriés (cf. partie 2). A cet effet, plusieurs types d'information sont mobilisables (cf. partie 1).

 

NB : cette partie du cours est en construction. Les différents chapitres seront complétés au fur et à mesure...

 

WB01542_.gif (729 octets) Introduction

WB01542_.gif (729 octets) Partie 1 : Les différentes informations pour caractériser la variabilité génétique

WB01542_.gif (729 octets) Partie 2 : Les indicateurs de la variabilité génétique intra et entre populations

WB01542_.gif (729 octets) Partie 3 : Les méthodes de gestion de la variabilité

 


retour à la page d'Accueil


UFR Génétique, élevage et reproduction (AgroParisTech) ©

gestion des pages - remarques & suggestions : Xavier Rognon
 (xavier.rognon at agroparistech)
- mise à jour : mai 2017

GENET