English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Stratégie "Erasmus"

La stratégie internationale d’AgroParisTech, susceptible d’évolution compte tenu de la concertation interne en cours sur le sujet, vise à :
- faciliter l’insertion professionnelle des diplômés, français et étrangers, dans un environnement qui s’internationalise ;
- promouvoir la dimension internationale des activités de formation et de Recherche.

Aussi, AgroParisTech conjugue deux actions :
- l’établissement de partenariats mutuellement profitables avec des partenaires de grande qualité ;
- la stimulation des échanges avec, en particulier, l’encouragement de la mobilité étudiante.

La stratégie géo partenariale d’AgroParisTech repose sur plusieurs déterminants :
- le réseau relationnel riche déjà existant, en partie issu de ses trois écoles fondatrices ;
- la qualité des partenaires et leur investissement dans des champs analogues et/ou complémentaires par rapport à ceux par AgroParisTech ;
- l’implication active de l’établissement dans des entités à forte valence internationale : ParisTech (regroupant 11 des meilleures écoles d’ingénieurs françaises et une « business school »), de longue date et, plus récemment, Agreenium (consortium de 6 établissements d’enseignement supérieur et deux instituts de Recherche dédiés aux sciences du vivant et de l’environnement).

Il en résulte une « cartographie » des partenariats qui peut être caractérisée comme suit.

L’Europe en constitue une part substantielle avec plus de 50% des accords académiques liant AgroParisTech à des universités étrangères. Il ne s’agit pas tant d’un effet de proximité que de la présence d’universités de très grande qualité présentant des synergies évidentes avec AgroParisTech (universités scandinaves de renom dans le domaine de la forêt par exemple). A ceci s’ajoutent l’importance du dispositif Erasmus et de la mobilité étudiante qu’il suscite, ainsi que la forte implication de l’établissement dans des formations labellisées Erasmus Mundus, au niveau master (4 masters dont un coordonné par AgroParisTech) et doctoral (2 doctorats dont un coordonné par AgroParisTech).

Hors Union Européenne, l’appartenance à ParisTech induit des partenariats significatifs, notamment en termes d’accueil d’étudiants en séjours diplômants, avec les meilleures universités brésiliennes et chinoises. De nouvelles perspectives pourraient être ouvertes prochainement concernant l’Inde, l’Afrique du Sud, Singapour et le Vietnam.

Agreenium est également un vecteur de coopération internationale. Ses membres ont choisi le bassin méditerranéen en tant que zone prioritaire d’action avec, pour première initiative, la constitution d’un « réseau de l’enseignement supérieur agronomique France-Maghreb » avec les principaux établissements d’Algérie, du Maroc et de la Tunisie.

AgroParisTech développe également des partenariats de manière autonome notamment sur le continent américain avec un accent particulier mis sur l’Amérique Latine. Les collaborations avec l’Argentine, le Chili et le Mexique sont en cours d’intensification et suscitent des mobilités étudiantes significatives. Parmi les relations déjà établies dont la structuration va croissante, il convient aussi de citer Taïwan, la Corée et le Liban.

Ce tissu partenarial génère de la mobilité, surtout étudiante qui est encouragée par l’établissement.

La mobilité sortante des élèves ingénieurs est très significative avec près de 80% des étudiants faisant une expérience à l’étranger qu’il s’agisse de stages – dans des structures de toute nature- ou de semestres d’études. Accroître la diversité de l’offre de mobilité est un objectif pour AgroParisTech.

La mobilité entrante est avant tout le fait d’étudiants désireux d’obtenir un diplôme d’AgroParisTech. Leur proportion varie selon les niveaux de formation (près de 20% globalement mais proche de 40% pour ce qui est du doctorat) tout comme leur origine géographique (forte présence d’étudiants chinois et brésiliens dans le cursus ingénieurs, origines plus diversifiées en master et doctorat). L’enjeu est désormais, tout en maintenant des exigences qualitatives fortes, d’amplifier et de diversifier la mobilité dans les cursus ingénieurs et masters.

Les étudiants accueillis pour des semestres d’études (pas tout à fait une vingtaine par an), ne sont pas seulement des étudiants européens venant via le dispositif Erasmus mais aussi des étudiants d’autres origines. AgroParisTech a, en effet, mis en place une procédure similaire avec certaines universités partenaires (mexicaines, chiliennes ou encore brésiliennes). « Semaine Athens » et université d’été constituent, de plus, deux occasions d’accueillir des étudiants étrangers en courts séjours.

L’implication d’AgroParisTech dans la délivrance de diplômes multiples se manifeste dans le cadre d’Erasmus Mundus et à travers les doubles diplômes (quatre), existant au niveau du cursus ingénieur. L’école souhaite en augmenter le nombre ce qui ne peut se faire qu’au terme d’un processus rigoureux et étalé dans le temps.


Compte tenu des informations actuellement disponibles sur le nouveau programme Erasmus, AgroParisTech devrait s’inscrire dans une double perspective :
- capitaliser l’expérience acquise dans le cadre du dispositif Erasmus Mundus et intensifier les coopérations qui en résultent ;
- optimiser la mobilité étudiante, entrante et sortante, grâce à l’extension du dispositif actuel.

Sur le premier point, le savoir faire acquis en matière de formations de haut niveau concertées entre partenaires doit pouvoir être utilisé pour concevoir d’autres programmes fondés sur la synergie entre établissements et attractifs pour les étudiants du monde entier. Il y a lieu, de plus, de considérer le devenir des formations actuellement labellisées Erasmus Mundus afin, d’une part de leur conférer une certaine pérennité et, d’autre part d’envisager si des prolongements peuvent leur être donnés. Ceux-ci pourraient porter aussi bien sur un enrichissement des programmes que sur l’ouverture à de nouveaux partenaires ou la création de niveaux complémentaires (doctorat en continuité d’un master par exemple).

Concernant le second point, le fait d’étendre le champ des bénéficiaires et d’y consacrer des moyens financiers supplémentaires constitue indéniablement une opportunité pour amplifier et fluidifier la mobilité étudiante ce qui correspond à un des objectifs de l’établissement. Le dispositif devrait présenter un attrait certain pour des partenaires existants ou potentiels, permettant de générer de nouveaux flux d’échanges non seulement concernant les étudiants mais également les enseignants, voire les personnels.

Enfin, sous réserve de mieux en appréhender les contours précis, les « partenariats stratégiques » pourraient être de bons instruments pour mieux structurer les relations de toute nature qui existent d’ores et déjà avec des partenaires d’intérêt majeur, ce qui correspond à une des orientations d’AgroParisTech.


En optant pour une stratégie cohérente de structuration des partenariats et d’intensification des échanges, AgroParisTech s’inscrit clairement dans une perspective en phase avec les objectifs de modernisation et d’internationalisation de l’enseignement supérieur arrêtés au niveau européen.

Ce sont plus particulièrement les trois premières des cinq priorités qui sont directement concernées : « augmenter les niveaux de qualification pour former les diplômés et les chercheurs dont l’Europe a besoin », « améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur » et « relever la qualité grâce à la mobilité et à la coopération transnationale ».

De par son statut de grande école délivrant des diplômes d’ingénieur, de master et de doctorat, et assurant des formations « executive » au meilleur niveau, AgroParisTech a naturellement vocation à participer au renforcement des compétences des étudiants tant étrangers que français. Notre capacité est, de fait, enrichie par les coopérations internationales évoquées précédemment. Les flux d’échanges qui en résultent sont des facteurs d’internationalisation de l’établissement et insufflent une dimension interculturelle à la communauté de travail, éminemment propice à l’ouverture d’esprit et au développement personnel des individus. Les partenariats internationaux offrent également la possibilité de comparer et de confronter des programmes de formation et des approches pédagogiques, ils sont ainsi, potentiellement, sources d’amélioration des pratiques des établissements concernés.

L’adossement à la Recherche des enseignements dispensés à AgroParisTech tout comme le lien existant avec les entreprises – qu’il s’agisse de contributions aux formations, d’accueil de stagiaires, de contrats de recherche ou d’actions de mécénat- correspond bien à l’axe prioritaire : « faire le lien entre l’enseignement supérieur, la recherche et les entreprises pour favoriser l’excellence et le développement régional ».

Enfin, l’école est aussi concernée par le cinquième objectif prioritaire : « améliorer la gouvernance et le financement ». Les questions mises en jeu par l’intensification des relations internationales appellent une concertation interne accrue bénéfique en termes d’identification des enjeux par la communauté de travail, de diffusion des acquis de l’expérience et de mobilisation appropriée des moyens. La capacité de financement est un levier déterminant pour le développement international des établissements. Celui d’AgroParisTech ne pourra-t- être que conforté par l’octroi de moyens supplémentaires issus du nouveau programme et dévolus à la réalisation des objectifs évoqués précédemment.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2017 © AgroParisTech - Mentions légales

Haut de page