English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Perspectives de carrières des IPEF

Perspectives de carrières au sein de la sphère publique

Les perspectives de carrière sont larges et des responsabilités importantes attendent les IPEF : au service de l’État d’abord, pour définir et porter sa stratégie et ses interventions, au service des collectivités territoriales (communes, départements, régions), dans le secteur parapublic, sans oublier le secteur privé pour celles et ceux qui le souhaitent dans un second temps. Après des débuts comme chef de bureau, chef de service dans une direction départementale ou régionale, chargé d’une mission à enjeux, les IPEF se dirigent naturellement vers des postes de conseiller technique en cabinet ministériel, d’expert, d’adjoint à un sous-directeur ou à un directeur départemental et peuvent connaître une progression rapide vers des postes de dirigeants.

Consulter le décret du 10 septembre 2009 fixant l’échelonnement indiciaire du Corps des IPEF.

Une très large palette de métiers

Si le corps présente un caractère interministériel marqué, les ministères chargés du développement durable et de l’agriculture, compte tenu de leurs champs d’intervention, offrent à ses membres une très large palette de métiers et de fonctions.

Pour découvrir ces différents métiers et consulter quelques témoignages, voir la plaquette de présentation du corps des IPEF.

De nombreux ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts travaillent au sein d’autres ministères par exemple sur des fonctions liées à la construction d’équipement publics (Justice, Enseignement Supérieur-Recherche, Culture, Affaires étrangères, Intérieur, Défense, Santé), ou sur des fonctions à caractère économique plus marqué (Économie-Finances-Industrie), ou encore sur des fonctions liées à la conduite du changement, à la modernisation de l’action publique, à la dimension financière et budgétaire (Comptes publics-Budget-Fonction Publique).

Extraits de la plaquette de présentation du corps des IPEF dans les domaines plus particulièrement couverts par AgroParisTech :

• Aménagement et développement durable des territoires
Tout en accompagnant le développement économique des territoires et la réduction des inégalités spatiales aux niveaux économique, social et environnemental, l’aménagement du territoire doit garantir à la population un cadre de vie agréable, l’accès aux espaces, aux ressources, aux services et biens publics, en restant économe en ressources naturelles. Les politiques à mener impliquent une planification urbaine, une bonne gestion des équipements, l’accès pour tous aux technologies numériques, à la mobilité et une bonne articulation entre espaces d’activités, espaces de vie et espaces naturels.

• Mise en valeur agricole et forestière
L’agriculture, la sylviculture, la pêche et l’aquaculture permettent de nourrir une population mondiale croissante et de fournir des matières premières pour l’énergie et les biomatériaux. Les politiques menées dans ces secteurs sont au coeur des grands défis stratégiques mondiaux : produire en quantité pour contribuer à l’équilibre alimentaire, assurer la sécurité sanitaire des aliments, évoluer vers l’équilibre climatique et énergétique, préserver les sols, les espaces naturels et la biodiversité, veiller au développement économique des territoires. Sur le plan culturel, ces politiques renforcent l’identité des territoires (paysages, gastronomie, savoir-faire).

• Espaces et ressources naturelles, terrestres et maritimes
Face à l’érosion de la biodiversité, à la raréfaction des ressources naturelles et à l’impact croissant des pollutions (agricoles, industrielles et domestiques), des mesures s’imposent pour préserver l’état de la planète. Une politique de protection des espaces naturels est donc menée, sur terre mais aussi en mer, et des outils de gestion sont mis en place pour une meilleure cohabitation entre les activités humaines et les milieux naturels. Aujourd’hui, le développement des territoires est conditionné à la prise en compte de l’environnement à toutes les étapes : mesures de compensation, respect de la qualité des milieux et des espèces, de la santé, meilleure intégration de l’urbanisme dans les paysages naturels.

• Alimentation et agro-industrie
La France est le premier pays agricole et la deuxième industrie alimentaire de l’Union européenne. Agriculture et agroalimentaire constituent le premier secteur industriel et le premier excédent commercial français. L’alimentation est un enjeu prioritaire aux échelles mondiale et locale : il s’agit non seulement de produire en quantité pour nourrir 9 milliards d’habitants en 2050, mais aussi en qualité pour assurer la sécurité alimentaire et préserver les qualités gustatives et l’identité des produits locaux. Les politiques agricoles et agroalimentaires reposent aussi sur le développement de la compétitivité des entreprises, des exploitations agricoles, des filières agricoles et agroalimentaires. Les interactions entre agriculture et environnement sont nombreuses et doivent faire l’objet de politiques spécifiques pour mieux gérer la ressource en eau, préserver la biodiversité, éviter les pollutions. Enfin, l’alimentation est affaire de terroirs et de repères identitaires très marqués.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2017 © AgroParisTech - Mentions légales