English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Le parcours Santé des Plantes forme des étudiants capables de répondre, dans leurs pays d’origine, aux besoins d’encadrement réglementaire de l’utilisation des produits phytosanitaires.

Mots clés
agronomie et productions végétales ; biologie, écologie et biodiversité

Diplôme délivré par
Montpellier Supagro et AgroParisTech

Localisation de la formation
Montpellier, Rennes et Angers, Paris

Public

  • En formation initiale : Étudiants étrangers titulaires au minimum d’un diplôme de niveau bac+4 dans les mêmes domaines (ex. biologie des populations, productions végétales, sciences agronomiques).
  • En formation continue : Salariés des secteurs de la recherche, de la production agricole, du conseil et de l’environnement dans le cadre du plan de formation de leur entreprise ou en congé individuel de formation. La validation des acquis de l’expérience et l’organisation de la formation en unités capitalisables permettent de proposer des parcours individualisés, adaptés à chaque situation. La formation peut être étalée encas de besoin.

Sélection : L’examen des candidatures se fait sur dossier, en fonction des places disponibles. Les inscriptions se font en ligne, sur le site de Montpellier Supagro.

Compétences visées

L’objectif de ce parcours est de former des étudiants capables de répondre, dans leurs pays d’origine, aux besoins d’encadrement réglementaire de l’utilisation des produits phytosanitaires (par exemple : intégration dans les législations nationales des pays candidats à l’entrée dans l’Union européenne des directives communautaires contrôlant la mise sur le marché européen de ces produits). L’ambition de la formation est de répondre au besoin de cadres, dans de nombreux pays, pour le développement de stratégies de protection et de production agricole intégrées, en lien avec le contexte réglementaire.

Le parcours Santé des plantes confère les compétences nécessaires aux étudiants pour :
- diagnostiquer et identifier des problèmes de santé des plantes,
- analyser les causes de ces problèmes,
- évaluer leurs conséquences dans différentes dimensions, temps et espace,
- concevoir des solutions techniquement satisfaisantes, économiquement viables, socialement acceptables et respectueuses de la santé et de l’environnement

Métiers

Ces métiers s’insèrent dans des structures publiques ou privées de type firmes phytosanitaires, de recherche et de développement industriels, d’encadrement et de service de l’agriculture, de formation initiale ou continue, ainsi que dans le secteur industriel de production et de commercialisation des produits et outils de la protection des cultures.

Les diplômés exerceront leurs compétences dans les domaines suivants :

  • l’expertise et le conseil en protection des cultures,
  • la responsabilité de décisions ou de leur mise en oeuvre à une échelle territoriale donnée,
  • la lutte (chimique, biologique) contre les bioagresseurs et l’analyse des conséquences de l’emploi d’outils de lutte,
  • la recherche privée ou publique en protection des cultures.

Parcours

La formation M2 se déroule sur une année universitaire.
Semestre 9 (30 ECTS)

  • 1 unité d’enseignement à Montpellier SupAgro : Biodiversité et interactions, découpée en 5 éléments constitutifs d’UE (ECUE) :
    - Statistiques et traitements des données
    - Connaissance et caractérisation des bioagresseurs
    - Résistance des plantes aux agents pathogènes
    - Lutte biologique
    - Protection des plantes en milieu tropical
  • 1 unité d’enseignement à Agrocampus Ouest : Écologie appliquée à la protection des plantes, découpée en 3 ECUE :
    - Fondements écologiques de la protection des plantes (site de Rennes)
    - Pathologie des semences et des plants (site d’Angers)
    - Langue : anglais (site de Rennes)
  • 1 unité d’enseignement à AgroParisTech : Protection durable des plantes, découpée en 2 ECUE :
    - Protection intégrée des cultures
    - Écologie chimique
  • 1 unité d’enseignement continue de travaux personnels dans les trois établissements. Le semestre 9 du parcours se déroule dans les deux établissements co-habilités auxquels est associé AgroParisTech. Il est découpé en 10 semaines à Montpellier SupAgro, 6 semaines à Agrocampus Ouest (5 semaines sur le site de Rennes et 1 semaine sur le site d’Angers) et 8 semaines à AgroParisTech (site de Paris).

Semestre 10 : stage et mémoire de Master (30 ECTS)
Un stage de 6 mois achève la formation de Master. Il a pour but la valorisation des connaissances et méthodes de travail acquises au cours de la formation des semestres 7, 8 et 9 dans un contexte professionnel. Il a aussi pour but d’acquérir des connaissances et une expérience dans un domaine particulier vers lequel l’étudiant souhaite s’orienter. Il fait l’objet d’une convention entre l’établissement et la structure d’accueil. Le choix du stage, du thème du mémoire, la méthodologie et le calendrier des travaux sont définis par le stagiaire et son maître de stage, après accord des responsables de formation et de l’ensemble des personnes qui suivent son mémoire (validation du stage, tutorat). Il s’achève par la soutenance du mémoire.

Unité de recherche

UMR BIOGER

Responsable du parcours

Lilian Gout AgroParisTech

Serge Kreiter Montpellier Supagro

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2017 © AgroParisTech - Mentions légales