English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

Le Vivant, notre vocation

logo de la diapo La grande école européenne d'ingénieurs dans le domaine du vivant et de l'environnement

La grande école européenne d’ingénieurs dans le domaine du vivant et de l’environnement 2010-2013 : NOUVELLE OFFRE DE FORMATION

logo de la diapo Pour relever les grands défis du XXIe siècle

Pour relever les grands défis du XXIe siècle développement durable, alimentation des hommes, gestion des ressources naturelles, gestion et préservation de l’environnement

logo de la diapo AgroParisTech

AgroParisTech propose une large palette de formations dans les champs du vivant, de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, formant les ...    lire la suite »

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

La production scientifique, ce n’est pas du baratin

Le blog de Herve This : http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html->http://www.agroparistech.fr/1-A-propos-de-ce-blog.html]
Des reactions ? Ecrivez a icmg chez agroparistech.fr

Dans notre groupe de recherche, nous avons une loi qui nous interdit d’utiliser des adjectifs et des adverbes, et nous avons une autre loi qui s’énonce ainsi : « Un phrase, une référence ».

Commençons par la seconde, en indiquant tout d’abord qu’il s’agit moins de référencer des phrases que des idées qui sont données dans nos articles. Et partons d’un exemple trouvé récemment dans une publication scientifique : « Le café est l’une des boissons les plus consommées au monde » (la phrase originale est en anglais, bien sûr).
Il y a beaucoup à dire sur cette phrase, mais nous pouvons commencer par observer qu’une très grande proportion d’articles, en science et technologie des aliments, comporte des phrases analogues, dans les introductions : l’oignon serait l’un des légumes les plus consommés, la couleur serait le paramètre le plus important de l’appréciation des aliments, etc. C’en est devenu tellement un cliché que l’on comprend immédiatement que les articles qui suivent sont mauvais, ou, du moins, manquent d’intelligence.

Mais la phrase est fautive de bien d’autres façons. Par exemple, il y a le mot « café ». Qu’est-ce que le café ? C’est une plante, Coffea arabica L., et un risque de confusion avec la boisson nommée communément café, par assimilation. Ce dont l’auteur de la phrase voulait parler, c’était bien sûr la boisson que l’on prépare à partir de cette plante, mais dans la mesure où il évoque, dans son article, à la fois la plante et la boisson, il y avait lieu qu’il précise sans cesse. Mais c’est encore, en quelque sorte, un détail.

Il est plus grave que l’auteur nous dise que le café boisson est l’une des boissons les plus consommées, car c’est imprécis et douteux. La boisson nommée communément café est-elle la première, ou la deuxième, ou la troisième…. boisson la plus consommée ? Avec quelle consommation ? Établie par qui ? Comment ? Rien n’est dit, de sorte que la phrase gagnerait être supprimée… ou remplacé par la réponse à la question « Combien ? ».
Plus généralement, adjectifs et adverbes sont des chausse-trappes, et c’est la raison pour laquelle nous nous raisons une règle des les pourchasser afin de répondre à la question « Combien ? », qui s’impose en recherche scientifique.

Surtout, pour cette phrase idiote, il manque une référence ! Car d’où sort que le café serait une des boissons les plus consommées ? Qui l’a mesuré ? La phrase qui est dite précédemment est à la fois imprécise et malhonnête, puisqu’elle fait passer sous la plume de l’auteur une idée qui est attribuable à d’autres, sans les citer. Et voilà pourquoi nos articles, rapports, mémoires de thèse, etc., ne doivent jamais contenir aucune idée, aucun fait, aucun résultat de mesure qui ne soit assorti de son indication d’origine.
Pour les résultats, il y en a de deux types : ceux qui sont établis par le travail expérimental présenté l’article, et ceux qui proviennent d’autres auteurs, dont les articles doivent évidemment être cités correctement. Avec la phrase prise en exemple, il n’y a donc pas seulement une question de négligence, mais aussi une question de déloyauté, de malhonnêteté. Si on parle d’’éthique, alors s’impose cette règle : « une phrase, une référence », en n’oubliant pas toute la discussion qui accompagne cette idée simple.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2017 © AgroParisTech - Mentions légales

Haut de page