English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

Le Vivant, notre vocation

logo de la diapo La grande école européenne d'ingénieurs dans le domaine du vivant et de l'environnement

La grande école européenne d’ingénieurs dans le domaine du vivant et de l’environnement 2010-2013 : NOUVELLE OFFRE DE FORMATION

logo de la diapo Pour relever les grands défis du XXIe siècle

Pour relever les grands défis du XXIe siècle développement durable, alimentation des hommes, gestion des ressources naturelles, gestion et préservation de l’environnement

logo de la diapo AgroParisTech

AgroParisTech propose une large palette de formations dans les champs du vivant, de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, formant les ...    lire la suite »

Partager cette page imprimante Facebook Twitter

Abstraire et généraliser

Je me souviens avoir été heureux d’apprendre un jour que la "philosophie" (par laquelle il faut simplement entendre l’étude, vu le temps reculé dont il est question) a bien identifié une idée qui consiste à "abstraire et généraliser". Il y a mille débats intéressants à ce propos, à commencer, sans doute, par le cours d’Emile Durckheim (1884), mais sans s’y arrêter !

Oui, tout d’abord, l’esprit humain fait des catégories, des catégories de catégories, et il identifie des relations, des rapports entre ces idées. Quand cette pensée n’est pas fumeuse, quand les catégories sont opératives, alors l’abstraction, l’identification de catégories est utile (c’est une tautologie).
En mathématiques, la pratique est constante : la généralisation conduit à des théories puissantes, dont le cas initial devient un cas particulier.

En sciences physiques et chimiques, c’est peut-être la base d’une stratégie, et il y a certainement de cela dans l’idée de la "matière molle", de la chimie supramoléculaire, ou de la "chimie douce", par exemple : ont été respectivement reconnus des comportements physiques, des forces de liaison intermédiaires entre les liaisons faibles et les liaisons fortes, des possibilités de réaction sans activation notable. Oui, il n’y a d’abord qu’un mot, ce qui s’apparente à la définition d’un territoire, et peut à ce titre être considéré par certain comme illégitime : après tout, les gels existaient avant Pierre Gilles de Gennes, ou les complexes avant Jean-Marie Lehn, et les verres avant Jean Rouxel. Mais ce qui est passionnant, c’est que l’introduction de mots pour désigner des champs a permis ensuite de mieux voir les objets du monde et les phénomènes. Peut-être faudrait-il dire : généraliser, abstraire, nommer ? Mais je plonge là bien naïvement dans le débat philosophique, de sorte que je préfère réserver mon jugement, comme disait Michel de Montaigne.

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2017 © AgroParisTech - Mentions légales

Haut de page