English Flag Deutsche Fahne Bandera española Bandeira brasileira Chinese flag

AgroParisTech

Le Vivant, notre vocation

Partager cette page imprimante

MS FNS-MI : Forêt, nature et société – Management international

Devenez expert en stratégie et négociation pour le management des écosystèmes à l’international


Le MS Forêt, nature et société, parcours Management, nature et société à l’international change d’appellation en 2017.
Il devient le MS FNS-MI : Forêt, nature et société – Management international.
Le contenu reste le même.

Dans un contexte de transformation profonde des pratiques de management du fait de tensions écologiques, sociales, économiques, la formation vous spécialise sur les enjeux de management des écosystèmes avec un accent sur les sciences politiques, sociales, économiques et de gestion. Vous accédez aux métiers de chef de projet, expert ou consultant pour concevoir, évaluer, mettre en œuvre des projets de gestion des espaces naturels et des écosystèmes forestiers, notamment à l’international.

  • 140 jours de formation, une mission professionnelle
  • Quatre semaines en partenariat avec la majeure et MSc d’HEC Paris Sustainability and Social Innovation. Découvrir nos partenaires ici
  • Trois semaines d’études de terrain à l’international
  • Lieux de formation : Kourou, Nancy, Paris, Jouy-en-Josas et Montpellier, ainsi que trois séjours sur le terrain.

Voyez la vidéo pour tout savoir sur le MS FNS-MI et comment devenir expert en stratégie et négociation pour le management des écosystèmes à l’international, par Maya Leroy, référente académique ; ou découvrez la formation en 4 minutes !

Maya LEROY, responsable académique du MS FNS-MI


Léonard Normand (FNS-MI 2016-2017), en stage chez Ishpingo Voir ici : http://ishpingo.org/blog/nouveaux-s...


MNSI Students in Croatia

Lien vers l’actualité et le programme :http://www.agroparistech.fr/ecrire/?exec=article_edit&id_article=3637

http://www.agroparistech.fr/+Les-auditeurs-du-Mastere-Specialise-Foret-Nature-et-Societe+.html




Maya Leroy, référente académique, vous dit tout sur l’option Management, nature et société à l’international, lors d’un live STUDYRAMA TV le 9 février 2016
Découvrez la formation en 4 minutes !




Eloïse INGADASSAMY, chargée de mission environnement au conseil départemental de la Guadeloupe (Parcours MNSI 2013-2014) citée dans un article de l’IGN Magazine (N°81, 1er trimestre 2016), dans le cadre d’une étude sur les enjeux liés au milieu forestier guadeloupéen.




Les étudiants FNS au Kosovo (à Prizren) en mars 2016, en compagnie d’étudiants de Pristina qui étaient en charge de la traduction lors des entretiens sur le terrain avec des acteurs non anglophones (et en compagnie d’un berger sur la deuxième photo).



Contexte et présentation

Les espaces naturels, et en particulier les écosystèmes forestiers, présentent des enjeux environnementaux et de développement durable majeurs — changement climatique, biodiversité, lutte contre la désertification, production d’un « écomatériau » (le bois), protection des sols, régulation des hydrosystèmes — qui sont au centre des défis que nos sociétés tentent de relever. Les écosystèmes forestiers tropicaux sont soumis à des pressions pour la mobilisation de leurs ressources et pour l’appropriation de leurs territoires jusque-là inégalées. Au contraire, en Europe, les surfaces boisées s’étendent, dans un contexte de pression démographique rurale qui diminue et de nouvelles demandes sociales.

Les capacités de régulation par l’action publique et la bonne gouvernance sont au cœur des métiers auxquels prépare cette formation pour une prise en charge et une préservation des services environnementaux que ces écosystèmes génèrent et face au développement à venir de l’ingénierie écologique.


Objectif du Mastère Spécialisé® FNS-MI

Pour répondre aux enjeux qui s’exercent sur les espaces naturels, le Mastère Spécialisé® FNS-MI propose aux ingénieurs et aux titulaires d’un master un parcours pédagogique de seize mois, avec un accent délibérément placé sur les sciences politiques, sociales, économiques et de gestion appliquées aux ressources naturelles, plutôt que sur des apprentissages techniques. Il s’agit aujourd’hui de comprendre et de savoir agir à trois échelles d’intervention intimement articulées : locale, nationale et internationale.
Le parcours s’appuie notamment sur les compétences scientifiques et académiques et le réseau professionnel de l’équipe GEEFT.


Atouts du Mastère Spécialisé® FNS-MI

  • Les sciences sociales et de gestion sont privilégiées dans la formation afin de doter les auditeurs d’un profil en management adapté aux enjeux actuels sur la gestion des ressources naturelles et forestières. Le partenariat mis en place avec HEC Paris témoigne de cette dynamique.
  • La formation s’appuie sur un réseau de partenaires solide, tourné à la fois vers l’Europe tempérée et l’international, en particulier les pays du Sud.
  • Les outils pédagogiques mis en œuvre (dont les analyses de cas et les projets de terrain) permettent de donner aux auditeurs des cadres d’analyse et d’évaluation dans le domaine du management des écosystèmes, en particulier des espaces naturels et des forêts, pour acquérir des outils conceptuels et d’intervention à un haut niveau de responsabilité.
  • Les auditeurs bénéficient d’un encadrement personnalisé tout au long de la formation et d’un tutorat pendant la mission professionnelle.
  • Les auditeurs sont fortement incités à s’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans les langues de communication internationale.


Informations pratiques

Les droits d’inscription pour 2017/2018 sont de 8 550 euros, ils incluent le billet d’avion aller-retour en Guyane et la participation au module "Forêt tropicale humide".
À cela s’ajoutent des frais de déplacements durant la formation (tournées, modules et projets), et la mission finale.


Langue des enseignements :
Le français et l’anglais.


Inscriptions :
Les inscriptions pour 2017/2018 sont ouvertes.
Attention !
Une formation de niveau master proposée par AgroParisTech et SupAgro Montpellier existe sur des sujets voisins. Les candidats sont vivement invités à s’informer aussi sur ce master Sciences et technologies de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, parcours GEEFT.


Hébergement :
À Nancy, AgroParisTech dispose d’une résidence étudiante.

_

Pour connaître les autres Mastères Spécialisés® d’AgroParisTech | lien vers la page d’accueil des Mastères Spécialisés® d’AgroParisTech.

Programme du Mastère Spécialisé® FNS-MI


En septembre à Kourou

Découverte du fonctionnement de l’écosystème forestier tropical humide et de ses enjeux de gestion (quatre semaines en Guyane) : module Forêt tropicale humide à AgroParisTech Kourou (départ de l’aéroport d’Orly)


En octobre et novembre à Nancy

Rentrée : octobre.

  • Calcul économique appliqué à la forêt, politique forestière, droit forestier français : des cours, des conférences, des TD d’évaluation économique de projets environnementaux ;
  • Initiation à la gestion de la forêt (sylviculture) et de la grande faune ;
  • Tournée : une semaine à la rencontre des acteurs de la gestion des forêts d’une région de France.


À partir de fin novembre : Paris, Jouy-en-Josas, Montpellier et terrain étranger

Vous pouvez télécharger ci-dessous le descriptif 2017/2018 de la formation et des modalités pédagogiques.


À partir d’avril : mission professionnelle

La mission, d’une durée de quatre à six mois, se déroule dans un organisme privé ou public et débouche sur la rédaction d’une thèse professionnelle soutenue publiquement.

Pour découvrir le contenu de la formation


Evaluation d’un projet environnemental : trois semaines de terrain à l’international

Etude de terrain 2016 dans les Balkans


Le projet BiodivBalkans (2012-2016) est un programme de conservation et valorisation de la biodiversité dans les Balkans, financé à hauteur d’1,2 millions d’euros par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et mis en œuvre conjointement par l’agence de développement de la montagne albanaise (MADA) et le CIHEAM-Montpellier. Il vise à conserver et valoriser la biodiversité ordinaire issue des systèmes agro-sylvo-pastoraux, et ce en mobilisant les signes de qualité et d’origine, et notamment les Indications géographiques.
Bien que principalement centré sur l’Albanie, le projet comporte un volet de coopération et organise en septembre 2016 des Rencontres européennes sur les signes de qualité et d’origine dans les Balkans occidentaux. Elles doivent permettre de faire le point sur l’utilisation de ces outils à des fins de développement rural et de protection de la biodiversité, dans des pays en voie d’adhésion à l’Union Européenne.
La mission proposée à AgroParisTech vise à apporter une contribution à ces rencontres, au travers de l’analyse de deux cas d’étude, au Kosovo et au Monténégro.


Etude de terrain 2015 au Maroc


Les étudiants de l’option MNSI ont réalisé une étude d’un mois, dont 18 jours de terrain, sur la filière de l’huile d’argan dans la plaine du Souss. Au travers d’une analyse socio-économique du déploiement territorial de la filière, allant des collecteurs de noix aux entreprises de transformation, ils se sont intéressés aux conséquences environnementales du fort développement actuel de cette filière.
Vous pouvez découvrir le rapport "Essor du privé dans la filière "Argan" : dynamiques socio-économiques et conséquences écologiques, ici

Présentation des résultats de l’étude à Marrakech auprès des partenaires du projet (Université de Marrakech, LERMA), puis à AgroParisTech sur le site de Montpellier à leur retour fin mars.

Etude de terrain 2014 en Inde


De retour d’Inde, les étudiants de l’option "Management, Nature et Société à I’International" ont présenté jeudi 13 mars le résultat de leur étude.
Pendant 3 semaines, accompagnés de traducteurs, ils ont réalisé des entretiens auprès des différentes parties prenantes pour bâtir un diagnostic des usages et gestion des espaces forestiers en Inde du Sud Ouest et identifier les marges de manœuvre stratégique pour la conservation de l’environnement. Ce travail rigoureux et itératif s’est appuyé sur l’étude de la littérature grise et sur la mise en commun quotidienne des données recueillies lors des entretiens, pour établir des synthèses et investir des axes d’investigation. Comme chaque année, cette étude fera l’objet d’un rapport en anglais à destination des commanditaires. Découvrez l’affiche de la restitution
Un moment-clef : les entretiens

Secteurs d’activités et métiers visés par le Mastère Spécialisé® "Forêt, nature et société"


Ce programme répond aux besoins des employeurs, forestiers ou non, du secteur public ou parapublic comme du secteur privé qui se confrontent aux enjeux sur les milieux naturels, cherchent à se développer en particulier à l’international en répondant aux exigences environnementales de leurs actions (responsabilité sociale et environnementale des entreprises), développent des stratégies environnementales innovantes. Les outils pédagogiques mis en œuvre confèrent au programme un caractère professionnalisant. Ils permettent de donner aux auditeurs des cadres d’analyse et d’évaluation dans le domaine du management environnemental, en particulier des espaces naturels et des forêts, pour acquérir des outils conceptuels et d’intervention à un haut niveau de responsabilité.


Le Mastère Spécialisé Forêt, Nature et Société ouvre sur une large gamme de débouchés :

Quelques exemples de fonctions occupées par nos anciens en France :
- Chargé de mission environnement, Parc Naturel Marin des Estuaires Picards
- Chef de projets environnement, BIOTOPE
- Responsable chasse, pêche et faune sauvage, ONF
- Climate and Development Technical Advisor, GERES
- Chargé de mission régional,FSC France
- Ingénieur chargé d’étude, Forêt Ressource Management

Mais aussi des débouchés outre-mer et à l’international :
- Chargé de mission post-incendie, Parcs Nationaux de la Réunion
- Chef de projet, Parc Amazonien de Guyane
- Project Coordinator, Car-Spaw, Guadeloupe
- Chef de projet forêt carbone, Initiative Développement, Chine
- Chef de projet, Fondo Para La Paz, Mexique
- Chargé de projet en gestion forestière, Congo
- Cocoa manager, Viêt Nam
- Coordinateur de projets adjoints, Burkina Faso


100 % des répondants, à l’enquête 2015, (27 réponses) déclarent que : si c’était à refaire, ils referaient le MS « Forêt, nature et société ».


Pour en savoir plus sur les secteurs d’activités et les emplois occupés par les diplômés :
- À consulter : l’enquête insertion 2015 réalisée auprès des diplômés du Mastères Spécialisés® forêt, nature et société

Venez visionner les témoignages des auditeurs du Mastère Spécialisé FNS MNSI, promotion 2016-2017



Découvrez le témoignage de Mathieu Gérard dans le Nouvel Obs

Mathieu Gérard (2014), chef de projet, dans l’Obs Spécial Diplômes du 28 janvier 2016


Découvrez les témoignages vidéo des auditeurs de l’option "Management Nature et Société à l’International"

Témoignages d’auditeurs promotion 2015-2016



Témoignages d’auditeurs promotion 2012-2013

English version


Découvrez d’autres témoignages des auditeurs du Mastère Spécialisé FNS


Lionel VIARD (2016)
ONF Cameroun, Directeur

"Après huit années d’expérience professionnelle dans le secteur agro-industriel en production fruitière d’exportation et en management de systèmes petits producteurs, j’ai choisi d’interrompre mon parcours pour mener une expérience humaine et intellectuelle en intégrant le Mastère Forêt Nature et Société d’AgroParisTech : je m’intéressais aux relations entre forêt et agriculture, entre aménagement du territoire et structuration des chaînes de valeur.
L’intense séquence des situations visitées et des thèmes abordés s’ouvre et se ferme par une mission d’expertise durant laquelle les étudiants sont sollicités pour répondre à une commande réelle émanant d’acteurs des territoires : la première, en Guyane, introduit la problématisation d’une situation de gestion environnementale, la seconde, dans les Balkans, nous a amené à mobiliser et combiner les cadres d’analyses développés pendant la phase théorique pour analyser et faire évoluer des systèmes de gestion environnementale. C’est une formation « sac-à-dos » m’avait-on dit lorsque je m’étais présenté au téléphone.
Aujourd’hui Directeur d’ONF Cameroun, filiale d’ONF International en Afrique Centrale, j’anime des équipes d’experts spécialisés dans la gestion des forêts tropicales, de la formation des opérateurs du secteur forestier, jusqu’à la mise en œuvre de projets institutionnels de gestion des écosystèmes forestiers tropicaux. Plus généralement, il s’agit de concevoir des approches innovantes pour accompagner à différentes échelles de gestion les acteurs publics et privés des territoires dans leur approche des questions d’environnementales."


Clément Rigal (2011)
Ingénieur forestier, ONG internationale "Initiative Développement", en Chine

« Passionné depuis l’adolescence par les questions d’environnement, je suis facilement rentré dans le moule des études d’ingénieurs en sciences environnementales. Gestion de l’énergie ? Recyclage des déchets ? Aménagement du territoire ? ... De la difficulté d’épouser une carrière et d’abandonner les autres ! C’est finalement lors d’un échange universitaire au Canada que j’ai découvert l’attrait des grands espaces et de la gestion forestière. Le voilà enfin ce domaine qui regroupe les questions environnementales globales telles que changement climatique et gestion de la biodiversité avec des questions plus locales d’accès à l’énergie, d’érosion des sols et de qualité de l’eau. Le voilà enfin ce domaine qui mêle indistinctement environnement et social. Ce fut le coup de foudre. Il ne restait plus qu’à officialiser les fiançailles, ce qui fut fait grâce au mastère spécialisé Forêt, nature et société, option Management, nature et société à l’international.
En plus des bases en gestion forestière, cette formation m’a principalement ouvert aux sciences sociales (qui ne sont pas le fort des ingénieurs…). Un très bon point : la théorie était immédiatement mise en pratique à travers les nombreux projets en Europe ou dans des contrées plus tropicales. Et grâce au réseau d’AgroParisTech, j’ai pu réaliser le stage de fin d’études dans l’ONG qui m’emploie encore aujourd’hui. J’y travaille à la mise en œuvre d’un projet forestier auprès de petits agriculteurs dans une région pauvre de la Chine. Un travail extraordinaire, entre bureau et sorties terrain, dans une région magnifique (avec une nourriture extra), qui combine tous les aspects qui m’animent. La lune de miel continue. »

Julien Panchout (2007)
Chargé de mission filières agro-environnementales auprès du SGAR, Préfecture de Guyane

« Durant la formation, nous avons notamment travaillé au Maroc sur la pertinence d’une réserve de Biosphère. J’ai poursuivi par un stage au Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale sur l’évaluation de l’efficacité de gestion de 20 aires protégées. Ces projets de terrain, doublés d’une solide formation en sciences sociales, m’ont permis de mieux appréhender les enjeux politiques, économiques et environnementaux afin d’apporter des solutions concrètes aux décideurs. Après un premier poste de chef de service à l’ONF Guyane, je suis désormais en charge du développement durable des filières agriculture, bois, pêche, mine et carrière ; au SGAR. »

Aurore Leroux (2004)
Chargée de mission sur un projet européen à la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur

« Début 2003, après avoir travaillé près de deux années dans l’agriculture à la sortie d’une école d’ingénieurs agricoles, j’ai souhaité me diriger vers la forêt. Travailler dans ce domaine était un vieux rêve que je n’avais pas pu réaliser, malgré une spécialisation forestière en dernière année d’école d’ingénieur, au Québec. Je me suis donc inscrite au mastère spécialisé Forêt, nature et société. Cette année de formation a été très enrichissante, et j’y ai tout particulièrement apprécié l’implication des professeurs et l’organisation des deux trimestres autour de projets concrets. L’un de ces deux projets a d’ailleurs été un argument de poids pour mon emploi actuel. J’occupe aujourd’hui un poste de chargée de mission au sein de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Ma mission consiste à suivre un projet européen de coopération interrégionale appelé INCENDI, qui traite des feux de forêts. C’est un poste passionnant, qui me permet enfin de travailler pour la protection de la forêt. J’y ai également trouvé une prise de responsabilité et d’autonomie, et des échanges enrichissants avec de nombreux partenaires locaux et européens. »

AgroParisTech
16 rue Claude Bernard
F-75231 Paris Cedex 05
Tel: 33 (0) 1 44 08 18 43
Fax: 33 (0) 1 44 08 16 00
Localiser sur une carte

Se connecter
Intranet
Bureau virtuel
Annuaire, listes de diffusion
Cours en ligne AgroParisTech
Eduroam

Liens divers
Espace grand public
Actualités
Relations presse
Téléchargements
Adresses & plan d'accès
Contacts

Se repérer sur le site internet
Plan du site internet
Index des pages

Retrouvez nous sur
facebook ico twitter ico youtube ico daylimotion ico Suivre la vie du site


Logo Universite Paris Saclay Logo du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche Logo de ParisTech Logo de Agreenium


2007-2017 © AgroParisTech - Mentions légales